réflexions

réflexion

adage, annotation, aphorisme, application, approfondissement, attention, circonspection, concentration, considération, contemplation, délibération, diffusion, discernement, élucubration, esprit, idée, intelligence, introspection, maxime, méditation, note, observation, pensement, pensée, préparation, prudence, rayonnement, recueillement, reflet, réfraction remarque, renvoi, répercussion, réverbération, rêverie, spéculation, tension d'esprit, tête

carte-heuristique

la Généalogie de la morale

Nietzsche

 

L'oeuvre, la Généalogie de la morale, de Friedrich Nietzsche est essentiellement une généalogie critique de la culture occidentale moderne et de l'ensemble de ses valeurs morales (issues de l'interprétation chrétienne du monde), politiques (la démocratie, l'égalitarisme), philosophiques (le platonisme , mais surtout le socratisme, et toutes les formes de dualisme métaphysique) et religieuses (le christianisme et le bouddhisme).

Cette critique procède d'un projet de dévaluer ces valeurs et d'en instituer de nouvelles dépassant le ressentiment et la volonté de néant qui ont dominé l'histoire de l'Europe sous l'influence du christianisme ; ceci notamment par l'affirmation d'un Éternel Retour du même et par le dépassement de l'humanité et l'avènement du surhomme.

L'exposé de ses idées prend dans l'ensemble une forme aphoristique ou poétique.

 Croix de Lorraine et Jean MoulinLe Chant de la Libération

Le Chant des partisans ou Chant de la libération est l’hymne de la Résistance française durant l’occupation par l’Allemagne nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale. La musique, initialement composée en 1941 sur un texte russe, est due à la Française Anna Marly, ancienne émigrée russe qui en 1940 avait quitté la France pour Londres. Les paroles originales en français ont ensuite été écrites en 1943 par Joseph Kessel, également d’origine russe, et son neveu Maurice Druon qui venaient tous deux de rejoindre les Forces françaises libres.

8 mai 1945
n'oublions jamais

le printempsPrintemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire !
Voici le printemps ! mars, avril au doux sourire,
Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis !
Les peupliers, au bord des fleuves endormis,
Se courbent mollement comme de grandes palmes ;
L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes ;
Il semble que tout rit, et que les arbres verts
Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.
Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre ;
Le soir est plein d’amour ; la nuit, on croit entendre,
A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,
Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.


Victor Hugo
Toute la lyre

Nikita vous souhaite une belle année poilue et moustachue

Nikita

 

Le chat et le soleil

Le chat ouvrit les yeux,

Le soleil y entra.

Le chat ferma les yeux,

Le soleil y resta.

 

Voilà pourquoi, le soir

Quand le chat se réveille,

J'aperçois dans le noir

Deux morceaux de soleil.

 

 Maurice Carême

 

 

en poursuivant la navigation sur perlimpinpin.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies