La Ciotat

La Ciotat

un petit week-end imprévu organisée par une perle

 

La Ciotat (en provençal, La Ciéutat ou La Ciutat) est une commune française située dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Ses habitants sont appelés les Ciotadens et les Ciotadennes.

 

 

 

Départ vendredi 14 mai 2010

À Cassis, impossible de se garer : pendant une longue heure visite des différents parkings de la ville et impossible de trouver une place. Une petite route réservée aux riverains et le secret espoir de trouver une place oubliée car dérobée à la sagacité touristique. Bien mal nous en a pris : obligés de rebrousser chemin sur cinq cents mètres dans une ruelle cassidenne. Nous ne verrons pas Cassis, du moins pas cette fois !

Le déjeuner dans une crêperie "Côté crêpe" sur un port ciotadin : serveur fumé et bonnes crêpes.

Arrivée à l'Hôtel Dolce, magnifique quatre étoiles avec son golf, ses piscines et son restaurant.
Vaste chambre, avec un lit doux et soyeux en 180 cm, une baignoire et une douche, une vue magnifique sur le golf et sur la mer, les grenouilles chantant à tue-tête ...

Repas du soir pris au restaurant de l'hôtel. Buffet froid un tantinet décevant pour un restaurant de ce standing.

 

Samedi 15 mai 2010

Balade pédestre à Notre-Dame du Mai

Le soir visite du village "Le Castellet" et diner au "Castel Lumière"

  • Mise en bouche
  • Cassolette se Saint-Jacques en beurre de nage au basilic, moules et coques Fenouil et tomates confites (Pois gourmands)
  • Tournedos de lotte bardé et piqué au romarin, pomme de terre boulangère, coulis de poivrons doux, parfum orange
  • Volupté passion et citron vert et son coulis de mangue, sorbet à l'ananas

Un repas vraiment excellent avec une vue imprenable jusqu'à la mer : moment délicieux

 

Retour ce dimanche16 mai 2010

Départ de l'hôtel avec un brin de nostalgie, et trajet de retour en passant par Cornillon-Corfoux

Les bories à Cornihon-Corfou et des murs en pierres sèches au milieu des pins parasols et des pins maritimes nous faisant oublier les charmes de l'hôtel.

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

en poursuivant la navigation sur perlimpinpin.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies