xubuntu logo

 

 

  • quelques parémétrages pour xubuntu

ayant déjà vécu quelques disparitions, j'emprunte cet article, non pas pour lui voler les données mais uniquement pour les conserver, et j'en profite pour remercier son auteur


 

 

Il est toujours utile de compléter l’installation de son système d’exploitation (ici Xubuntu – Ubuntu mais aussi Lubuntu et Kubuntu).

Je vais vous donc vous proposer ici de quoi améliorer une installation de base et l’ajuster à vos besoins.

Avant de commencer, si vous débutez, je conseille toujours les versions LTS – plus stables et surtout vous fichant la paix pour quelques années plutôt que quelques mois :
* c’est quoi une LTS ?

Si vous n’avez pas encore fait votre choix, voici les versions que je suggère suivant la Ram disponible.

Vous trouverez plein d’autres exemples d’environnement de travail Xubuntu réalisés en quelques clics ici : http://forum.xubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1670281

Pour faire tout ça simplement et rapidement on utilise le terminal (ou console). Ça va plus vite, ça convient quelque soit votre version et interface, donc c’est plus fiable.

pour commencer

–> dans le menu des applications – accessoires – émulateur de terminal ; ou encore touche « super » (la touche entre ctrl et alt) et touche t
(Pour les autres variantes faîtes ctrl – alt -t )

Là vous copiez chaque ligne indiquée entre balises code ci-dessous (astuce pour sélectionner toute une ligne : triple clic dessus)
puis vous la collez dans le terminal (ctrl – v ne fonctionne pas dans le terminal ; donc vous faîtes, soit clic du milieu, soit clic droit « coller » ou encore : ctrl – maj – c pour copier puis ctrl – maj – v pour collerwink )
Puis on tape [entrée] – là il demande le mot de passe que l’on tape puis à nouveau [entrée].

définir les dépôts

A Nous allons d’abord bien  – soit en accédant à sources de logiciels dans menu des application – gestionnaire de paramètres, ou en faisant :

xdg-open /etc/apt/sources.list

Note : si cette commande ne donne rien, passez :

software-properties-gtk

Là,
– vérifiez que tout est coché sur l’onglet « logiciels ubuntu » (sauf code source)
– puis sur l’onglet « autres logiciels »
. décochez tout ce qui se rapporte au CD
. cochez « partenaires de Canonical »
– sur l’onglet « mises à jour » tout cocher sauf « mises à jour proposées – proposed » (dangereux si activé)
(si d’aventure vous n’y arrivez pas en mode graphique, regardez ici comment le faire en ligne de commande : http://dolys.fr/forums/topic/tuto-supprimer-les-depots-proposed/ )
– enfin, si vous êtes sur une version long terme, bien vérifier que tout en bas vous avez « versions long terme » (!)

Tout ceci vous permettra d’être serein et d’avoir accès aux logiciels qui vont bien, entre autre les logiciels propriétaire très courants comme skype ou adobe reader.

A – 1 –> Puis avant de commencer, on passe le classique et incontournable :

sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade

Note : « sudo » nous permet d’intervenir en tant qu’administrateur, c’est une sécurité, un utilisateur qui n’en a pas les privilèges ne pourra modifier le système.

compléter l’installation du système

(SI VOUS AVEZ UNE AUTRE VARIANTE QUE XUBUNTU (Ubuntu/Lubuntu) PASSEZ PAR MON SECOND POST AVANT DE CONTINUER SUR LA SECTION C – Si vous avez Kubuntu, passez là : http://forum.xubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=16579191#p16579191 )

B – 1

sudo apt-get install xfce4
sudo apt-get install gtk3-engines-xfce
sudo apt-get install xfce4-goodies
sudo apt-get install xfwm4-themes
sudo apt-get install xubuntu-restricted-addons
sudo apt-get install xubuntu-restricted-extras
sudo apt-get install linux-firmware-nonfree

A certaines étapes vous verrez une question dans le terminal. Pour continuer, il faut utiliser la touche tab (celle avec les deux flèches) pour sélectionner oui ou ok puis entrée.
Perso je réponds non aux demon hddtemp (truc pour mesurer la température et après on est tout le temps effrayé) et oui à tout le reste.

Ceci permet principalement d’avoir accès à tous les suppléments « non libres » qui ne sont pas livrés avec l’install de base (pilotes, thèmes, greffons, polices…) Mais aussi à des petits programmes pratiques (outil pour burner un CD – photo d’écran..) ou encore jolis (fonds d’écrans, etc..)

les réglages indispensables pour toutes variantes

Par précaution, nous allons d’abord installer ppa-purge pour permettre simplement de remettre notre ordi dans l’état antérieur si un PPA (dépôt externe) s’avérait rendre notre installation instable (c’est rare mais ça arrive).

sudo apt-get install ppa-purge

Pour remettre dans l’état antérieur il suffira de passer un

sudo ppa-purge ppa:<em>nom_du_dépôt</em>

C – 1 –> Pour commencer il est utile d’avoir l’éditeur de texte le plus pratique (il vous permettra aussi de suivre d’autres tutos sans vous creuser la tête )

sudo apt-get install gedit

Nous en profitons pour installer gksu qui permet de gérer sans risques l’éditeur graphique

sudo apt-get install gksu

C – 2 –> TRES IMPORTANT : gérer l’utilisation de la mémoire (tout le monde devrait le faire : les réglages par défaut sont plus logiques pour un serveur que pour un ordi personnel) – n’oubliez pas, pour sélectionner, le triple clic sur chaque ligne :

echo vm.swappiness=5 | sudo tee -a /etc/sysctl.conf
echo vm.vfs_cache_pressure=50 | sudo tee -a /etc/sysctl.conf
sudo sysctl -p

Note: ceci allégera l’utilisation de la swap,dans la config d’origine la swappiness est réglée à 60, ce qui veut dire que la swap peut-etre sollicitée dès 40% d’utilisation de la RAM, par exemple pour 4Go de RAM, vous risquez d’avoir des trucs stockés sur le disque dur (beaucoup plus lent que la RAM) dès 1.7Go d’utilisation. Là votre ordi utilisera 95% de la RAM avant de penser à autre chose.

C – 3 –> Bien gérer la température et l’autonomie – utile sur un fixe, indispensable sur un portable [IMPORTANT]:

sudo apt-add-repository ppa:linrunner/tlp
sudo apt-get update && sudo apt-get install tlp tlp-rdw

Si vous avez un thinkpad (UNIQUEMENT SI), ajoutez :

sudo apt-get install tp-smapi-dkms acpi-call-tools

Pour démarrer tlp sans redémarrer :

sudo tlp start

Si vous n’utilisez pas de bluetooth, pour économiser votre batterie,

sudo xdg-open /etc/default/tlp

Note : si cette commande ne donne rien, passez :

gksudo gedit  /etc/default/tlp

et là, sous la ligne

# Radio devices to disable on startup: bluetooth wifi wwan

mettre

DEVICES_TO_DISABLE_ON_STARTUP="bluetooth"

Enregistrez le fichier et pour compléter, passez dans le terminal un :

sudo update-rc.d -f bluetooth remove && sudo apt-get remove -y blueman bluez bluez-alsa bluez-cups

Note : tlp est réglé pour la grande majorité des utilisateurs, il existe cependant de nombreux réglages pour les cas particuliers, la doc (en anglais) est là : http://linrunner.de/en/tlp/docs/tlp-configuration.html

Note : si vous avez de gros problèmes de consommation batterie sur un portable et que tlp ne les résout pas, vous trouverez une solution alternative ici (utilisateur avancé)

C – 4 –> J’ai aussi ajouté l’exploitation du microcode (Ca sert à corriger les bugs du bios sans le changer, bref à bien gérer votre processeur.)
Là la manip dépend de si on a un processeur intel ou un AMD.
Si vous ne savez pas quel est votre processeur faites :

lscpu

ça vous donnera des infos sur votre processeur dont une ligne « GenuineIntel » ou « AuthenticAMD » ou autre chose pour de plus rares bécanes.

Si donc vous avez un processeur Intel (ET UNIQUEMENT POUR UN INTEL):

sudo apt-get install intel-microcode

Ceci est un complément à ce qui est mis à disposition dans linux firmware.

Si votre processeur est un AMD : bonne nouvelle, vous n’avez rien à faire, votre microcode est inclus dans linux-firmware.

note : petite parenthèse, certains sont troublés par le nom des versions 32 et 64 bits d’Ubuntu et variantes. En effet, les 32 s’appellent i686, les 64 s’appellent amd64 – ces deux noms sont à ne pas confondre avec la marque de votre processeur, ils désignent simplement l’architecture du processeur – Donc on installe bien indifféremment une Xubuntu amd64 (qui s’appelle aussi x86_64) sur un processeur Intel ou sur un processeur AMD 64 bits, confusionnant n’est ce pas ?

C – 5 –> Pour surveiller la santé des disques durs il faut exploiter smartmontools – regardez là :
* smartmontools – surveillance des disques durs
(Pas inutile, mais il y a des faux positifs et quand un HDD part aux fraises, smartmontools ne prévient pas toujours – perso, je l’utilise, mais vous pouvez vous en passer.)

C – 6 –> Pouvoir installer des programmes externes (soyez toujours très prudents dans l’installation de programmes qui ne sont pas dans les dépots)

sudo apt-get install gdebi

–> Exemple de programme externe très pratique : teamviewer (pour intervenir à distance sur un ordi)
* télécharger teamviewer (prenez la version « Multiarch » !)
Puis dans le dossier Téléchargements (ou là ou on a mis le fichier) cliquer droit sur le .deb et « ouvrir avec gdebi » puis « installer ». (alternative à teamviewer : gitso http://doc.xubuntu-fr.org/gitso – gitso est dans les dépôts depuis la 14.04)

C – 7–> Économiser sa batterie facilement en éteignant l’écran d’un simple raccouri (il se rallumera à la moindre pression d’une touche du clavier ou mouvement de souris). Pratique sur portable : plus besoin de fermer le capot. pratique sur fixe pour ne pas être dérangé par la luminosité en cas de tâche de fond.
Allez dans le gestionnaire de paramètres – clavier – raccourcis d’applications et collez :

sh -c "sleep 1; xset dpms force off;"

Puis sélectionnez la combinaison de touche que vous appréciez (ctrl e pour moi). (Merci à Vaykadji wink )

C – 8 Si votre wifi vous semble lent, passez ici : http://dolys.fr/forums/topic/tuto-ma-connexion-internet-est-lente-mon-wifi-est-lent-que-faire/

finalisation de l’installation

D – 1 –> Mettre un pare feu

sudo apt-get install gufw
sudo ufw enable

D – 2 –> Ajouter un antivirus (pour voir si on a des virus W$ – en principe pas souvent utile)

sudo apt-get install clamav clamtk

D – 3 –> Outil de nettoyage pour l’ordi (vieux fichiers, historiques, etc) – il sera dans menu des applications – système

sudo apt-get install bleachbit

Note : attention avec bleachbit, on peut facilement d’un clic malencontreux, nettoyer ce qui ne doit pas l’être ! Lisez bien la documentation avant de vous en servir.

D – 4 –> La suite bureautique à jour (n’utilisez ce PPA que si vous êtes un utilisateur intensif, sinon, contentez vous d’installer libreoffice : la version des dépôts officiels est très stable)

sudo add-apt-repository ppa:libreoffice/ppa

(il demandera confirmation d’ajout du dépôt, on répond oui)

sudo apt-get update
sudo apt-get install libreoffice

Pour l’installer directement en français, sans passer par la prise en charge des langues :

sudo apt-get install libreoffice libreoffice-l10n-fr libreoffice-help-fr hyphen-fr libreoffice-gtk

Lancer libreoffice (dans menu des applications – bureau) là aller dans outils – options – chargement/enregistrement – général
en bas à droite sélectionnez
– pour documents texte microsoft office 97/2003,
– pour classeurs – excel 97/2003
– pour présentations – powerpoint 97/2003
(comme ça on peut envoyer des documents lisibles par les pôvres qui restent sous W$ – j’indique la version 97/2003 qui produit des .doc et des .xls plutôt que les suivantes qui donnent des .xlsx et .docx parce que beaucoup de gens les utilisent et qui sait lire un .docx sait lire un .doc, mais pas l’inverse !)

Si vous avez plus de 1Go de RAM, pour accélérer Libre office (merci sylvain 3800); allez dans outils – options – mémoire :
– ajustez Utiliser pour LibreOffice (cache graphique) à 128 Mo.
– ajustez Mémoire par objet à 20 Mo.

Si vous ne connaissez pas, pensez à découvrir Libreoffice Draw : vous ne pourrez plus vous en passer pour vos invitations cartes de vœux ou prospectus…

D – 5 –> Client mail
Si vous utilisez Thunderbird de chez vous avec un FAI accès direct.
Allez dans édition – préférences – avancé – réseau et espace disque – connexion – paramètres et là, cocher « pas de proxy ».
Modules complémentaires : j’adore Classic TB2 pour le look (aller ensuite dans outils – modules complémentaires – apparence), sinon : dictionnaires – folderpane tools (pour l’ordre des comptes) et display mail user agent et firetray pour avoir notification des alertes mails et du nombre de mails non lus.

D – 6 –> Navigateur : Firefox
Le réglage de « pas de proxy » ci-dessus est aussi à faire dans FF.
Puis ajouter les modules qui vont bien pour votre sécurité, la préservation de votre intimité, la rapidité d’utilisation :
Modules complémentaires : ublock origin – betterprivacy – dictionnaires – fasterfox – noscript – roomy bookmarks toolbar – tab mix plus – wot – vacuum places improved (pour maintenir les bases de données propres).

Si vous voulez la dernière version opérationnelle (pas forcément stable, mais en 10 ans je n’ai connu que deux incidents) de Firefox, passez un :

sudo add-apt-repository ppa:mozillateam/firefox-next
sudo apt-get update
sudo apt-get install --reinstall firefox

[note] : Si le comportement de la barre de recherche de Firefox vous pose problème, regardez ce petit tuto
[note2] : Si vous êtes nostalgique de l’ancien comportement de Firefox, installez ce module : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/classicthemerestorer/

D – 7 –> Navigateur de secours génial, rapide et léger :

sudo add-apt-repository ppa:nowrep/qupzilla
sudo apt-get update && sudo apt-get install qupzilla

compléter l’installation de base avec des logiciels pratiques ou confortables

E – 1 –> S’assurer que le pavé numérique est bien activé (si vous avez un pavé numérique).

sudo apt-get install numlockx

Dans la plupart des cas, cela activera votre pavé numérique – si ce n’est pas le cas, vérifiez la manip complémentaire à passer pour votre version ici http://doc.xubuntu-fr.org/numlockx

E – 2 –> Coquetterie : un bel écran de veille

sudo apt-get install xscreensaver && sudo apt-get install xscreensaver-data-extra && sudo apt-get install xscreensaver-gl-extra && sudo apt-get install xscreensaver-screensaver-bsod

Puis pour régler : menu des applications – gestionnaire de paramètres – économiseur d’écran – sélectionner économiseur d’écran aléatoire et cocher tous ceux qui plaisent et ne sont pas grisés (tous pour moi)
[note] les 14.04 et 14.10 embarquent un horrible bloqueur d’écran : light locker, vous pouvez le désactiver dans le gestionnaire des paramètres. Il me semble d’ailleurs redondant avec les réglages de Xscreensaver.. Perso, je le vire carrément :

sudo apt-get remove light-locker

E – 3 –> Si vous prévoyez d’éditer du code html vous pouvez ajouter à gedit :

sudo apt-get install gedit-plugins

E – 4 –> Compresser et décompresser ses fichiers

sudo apt-get install unace rar unrar unar p7zip-rar p7zip zip unzip arj libuu0 mpack sharutils uudeview

E – 5–> Visualiser toutes les vidéos (ceci est optionnel avec Xubuntu : Parole, lecteur inclus dans Xubuntu est aussi performant ; n’installez vlc que si vous rencontrez des problèmes de lecture avec Parole)

sudo apt-get install vlc

E – 6–> Si il vous manque des codecs pour visualiser toutes les vidéos

sudo apt-get install gstreamer0.10-plugins-ugly gxine libdvdread4 totem-mozilla icedax tagtool easytag id3tool lame nautilus-script-audio-convert libmad0 mpg321 libavcodec-extra

E – 7–> Pouvoir télécharger (les copies de sauvegarde de ses films et musiques tongue )

sudo apt-get install qbittorrent

Important : pour filtrer les pairs indésirables ou trop curieux de votre identité : téléchargez –> qbt-multi-blocklists puis installez le avec Gdebi (merci à metalux qui explique son travail –> là wink )

E – 8 –> Gérer les photos (logiciel génial)

sudo apt-get install shotwell

E – 8bis –> Créer en 3 clics un patchwork de photos (très intuitif)

sudo apt-get install fotowall

E – 9 –> Pour gérer vos pods et votre bibliothèque musicale :

sudo apt-get install rhythmbox

E – 10 –> Pour éditer vos vidéos , openshot :

sudo apt-get install openshot openshot-doc

E – 10bis –> Pour transcoder vos vidéos, handbrake :

Jusqu’à la 14.04, passez ceci :

sudo add-apt-repository ppa:stebbins/handbrake-releases
sudo apt-get upgrade && sudo apt-get install handbrake-gtk

A partir de la 14.10, passez cela :

sudo apt-get install handbrake

E – 11 –> Pour avoir une connexion FTP (si on utilise)

sudo apt-get install filezilla

E – 12 –> pour les nuls en dessin qui ont peur de gimp mais veulent éditer leurs photos : pinta

sudo apt-get install pinta

E – 13 –> pour créer une capture dynamique de votre bureau (par exemple pour un tuto)

sudo apt-get install gtk-recordmydesktop

E – 14 –> Télécharger les vidéos Youtube – Dailymotion – Viméo – etc. -> netvideohunter, module firefox : http://netvideohunter.com/pages/how-to-use

E – 15 –> Pour ceux qui utilisent intensivement le traitement d’image, Gimp est installé par défaut, mais vous aurez sans doute besoin de le muscler et de vous assurer d’avoir les dernières mises à jour :

sudo apt-get --purge remove gimp*
sudo add-apt-repository ppa:otto-kesselgulasch/gimp
sudo apt-get update
sudo apt-get install gimp gimp-data gimp-data-extras gmic gimp-gmic

E – 16 –> Nous parlions de skype plus haut, bon, ce n’est pas du open source, mais si vous en voulez :

sudo apt-get install skype

E – 17 –> Si vous êtes allergique à skype (ou que cela ne fonctionne pas chez vous) vous avez une alternative sécurisée –> Tox

E – 18 –> Pour lire vos livres électroniques et gérer vos bibliothèques (sélectionnez toute l’instruction avec un triple clic) :

sudo -v && wget -nv -O- https://raw.githubusercontent.com/kovidgoyal/calibre/master/setup/linux-installer.py | sudo python -c "import sys; main=lambda:sys.stderr.write('Download failed\n'); exec(sys.stdin.read()); main()"

Puis un petit tour sur le mode d’emploi de calibre

virer des programmes pas très utiles ni aboutis

sudo apt-get remove leafpad
sudo apt-get remove gnumeric
sudo apt-get remove abiword

compléments (très) utiles

G – 1 -> Carrément indispensable ! Avoir un outil de backup de vos données : déjà dup

sudo apt-get install deja-dup

Bien sûr, pour l’utiliser il vous faut un disque dur externe ; ça vaut 50€ ou moins – à évaluer par rapport à la valeur du temps que vous avez passé sur votre ordi et de vos données. Perso, je le règle sur une sauvegarde hebdomadaire et je n’ai aucune pitié pour les personnes qui ne font pas de backup et qui pleurent après avoir tout perdu ! :mrgreen:

Pour vous servir de déjà dup : http://doc.xubuntu-fr.org/deja-dup

G – 2 –> Ajouter ubuntu-tweak (utile pour régler les petits trucs).

sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/ppa
sudo apt-get update && sudo apt-get install ubuntu-tweak

Pour la 14.10 il faut utiliser les paquets en développement :

sudo add-apt-repository ppa:tualatrix/next
sudo apt-get update && sudo apt-get install ubuntu-tweak

G – 3 –> Pouvoir installer des logiciels conçus pour Windows (.exe) – wine

sudo apt-get install wine

Pour savoir si votre logiciel sera bien émulé avec wine regardez si il est platinium ou gold ici : http://appdb.winehq.org/

G – 4 –> Pour graver vos CD – DVD : brasero

sudo apt-get install brasero

C’est le plus fiable des graveurs que j’aie utilisé (alors que par exemple, xfburn livré avec xfce foire souvent…)

G – 5 -> avoir une logithèque légère (la logithèque est parfois très lente, or celle de Lubuntu est certes très spartiate, mais du coup rapide, c’est intéressant pour les ordis un peu à bout de souffle !)

sudo apt-get install lubuntu-software-center

personnalisation de Xubuntu

pour les autres variantes, passez à la section K finalisation pour terminer vos réglages confort et nettoyer : tant pis pour vous, vous n’aurez pas les trucs jolis et pratiques de Xubuntu tongue

note : si vous utilisez plusieurs bureaux, souvenez vous que le clic du milieu (molette) sur le bureau permet de voir les applis ouvertes sur tous les bureaux (et d’y aller) – magie de Xubuntu !

H – 1 –> Pour trouver vos applis et vos fichiers à la vitesse de la lumière, pensez à synapse (Une fois installé, le raccourci pour y accéder est crtl – espace) :

sudo apt-get install synapse

Sur la 14.04 vous devrez passer par le dépôt :

sudo add-apt-repository ppa:synapse-core/ppa
sudo apt update && sudo apt-get install synapse

Sur la 14.10 et la 15.04 vous devrez passer par le dépôt de développement :

sudo add-apt-repository ppa:synapse-core/testing
sudo apt update && sudo apt-get install synapse

Vous trouverez synapse dans menu des applications – accessoires ; lancez le et cliquez droit – préférences sur son icône dans la barre des tâches, là, cochez « démarrer à la connexion ».

note. Si synapse ne fonctionne pas sur votre version, regardez la solution là : http://dolys.fr/forums/topic/truc-synapse-ne-fonctionne/

H – 2 –> Alternative très complète à synapse : kupfer (ne prenez qu’un des deux)

sudo apt-get install kupfer

apparence et look

sans se fatiguer et pour montrer aux autres que c’est joli Xubuntu !

I -1 …Pour un look classique et ne pas déstabiliser ceux qui viennent de w$ :

– Clic droit sur le bureau – icônes – cocher « afficher les vignettes » (vous donnera une mini image de vos photos ou pdf).
– J’aime bien les icônes brave :

sudo apt-get install gnome-brave-icon-theme

– Dans menu des applications – gestionnaire de paramètres – apparence j’utilise le thème mist (on choisit celui qu’on aime, cela dit, non seulement j’aime l’esthétique de mist, mais c’est aussi l’un des thèmes les plus légers et les plus rapides) les icônes gnome-brave (chacun ses goûts)
– Puis dans gestionnaire de fenêtres je préfère wallis (mais là aussi des goûts et des couleurs…)

En plus je descends le tableau de bord en bas (vieux réflexe W$ wink )
Pour descendre le tableau de bord/barre des tâches : clic droit sur le tableau de bord – tableau de bord – préférences du tableau de bord – décocher « verrouiller le tableau de bord »
Là apparaissent des petits points à droite et à gauche du tableau de bord, on clique dessus, garder cliqué, glisser vers le bas.
à nouveau clic droit sur le tableau de bord/barre des tâches – tableau de bord – préférences du tableau de bord – cocher « verrouiller le tableau de bord »
on peut aussi glisser le tableau de bord à gauche et le régler en « afficher et masquer automatiquement ». Bref, chacun fait ce qui lui plaît smile

Je vire aussi la corbeille du bureau (menu des applications – gestionnaire de paramètres – bureau – icônes) et l’ajoute dans la barre des tâches (clic droit sur la barre des tâches – tableau de bord – ajouter des greffons) et j’ajoute le précieux greffon « contrôle l’espace disque libre » (Si vous avez partitionné votre disque en / – /home pensez à mettre deux greffons, même chose si vous avez plusieurs disques dur.

I – 2 –> A propos de greffons, je considère comme indispensable d’avoir capture d’écran que je règle (clic droit propriétés) sur « sélectionner une zone », important d’avoir contrôle l’espace disque libre que je règle sur /home (vous pouvez changer le répertoire suivant votre partition – merci à andso) et très intéressant d’avoir clipman qui mémorise vos 10 derniers copier (crtl – c).

note :
– en cliquant droit sur vos tableaux de bords, vous pourrez ajouter, supprimer, déplacer les greffons : avec xfce4-goodies (installé au début du post) vous en avez plein d’amusants, informatifs ou ..très utiles
– particulièrement utile pour la présentation à partir de Xfce 4.10 : ajoutez un séparateur un greffon « Séparateur » dans le tableau de bord juste après le greffon « Boutons des fenêtres ». Puis clic droit sur le séparateur et dans les propriétés, cochez « étendu ». Ceci assurera que les greffons « techniques » restent bien à droite

I – 3 Avec Xfce 4.12 (donc à partir de Xubuntu Vivid) les applications en qt ont le look qu’elles veulent.
Il suffit de

sudo apt-get install qt4-qtconfig

Puis dans le menu Paramètres cherchez « Paramètres QT4″, là en haut à droite, mettez l’apparence en GTK+ pour retrouver l’harmonie.

un très beau look

J – 1 Certains grincheux reprochent le look « classique » de Xubuntu, or avoir un ressenti « moderne » c’est facile : déverrouillez le tableau de bord du haut (clic droit – propriété du tableau de bord) puis glissez le en bas – ensuite glissez le tableau de bord 2 (le dock) à gauche de votre écran. Bien entendu verrouillez à nouveau les tableaux de bord, sinon ils se baladeront partout smile

J – 2 Pour que ce soit vraiment beau il suffit d’utiliser des jeux d’icônes comme Greybird, Oxygen (gestionnaire des paramètres – apparence) ou pour avoir plus de choix encore dans les thèmes d’icônes, ce PPA : https://launchpad.net/~noobslab/+archive/ubuntu/icons?field.series_filter= et celui-ci : https://launchpad.net/~noobslab/+archive/nitrux-os vous donneront accès à AwOken, aux icônes de type W$ etc…
Pour les installer :

sudo add-apt-repository ppa:noobslab/icons
sudo add-apt-repository ppa:noobslab/nitrux-os
sudo apt-get update
sudo apt-get install LeThemeQuiVoustente

Pour trouver LeThemeQuiVoustente, fouillez dans le PPA, vous trouverez même des thèmes W$ pour les nostalgiques (n’est ce pas alca94 wink )

Perso, en mode dernier cri j’aime bien nitrux et en mode nostalgique (très lisible) windows7.

pour installer nitrux :

sudo apt-get install  nitrux-icons2

pour windows7 :

sudo apt-get install   win-icons

Pour activer, allez dans gestionnaire de paramètres – apparence – icônes et choisissez votre nouveau thèmes d’icônes

Autre thème (flat design) : numix

Pour l’installer :

sudo add-apt-repository ppa:numix/ppa
sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade
sudo apt-get install numix-icon-theme-circle

Il suffit ensuite de sélectionner le thème d’icônes numix-icon-theme-circle

J – 3 si vous voulez vraiment personnaliser jusqu’au bout, il est intéressant de savoir où trouver des icônes en pagaille : http://icones.pro/ – des thèmes et des icônes : xfce-look.org et surtout : http://www.noobslab.com/ – puis un petit tour là : http://doc.xubuntu-fr.org/tutoriel/personnaliser_xfce

J – 4 Si vous utilisez le dock, pour avoir un truc vraiment efficace :
* docky
puis
1- docky est très facile à régler : vous cliquez droit sur la petite ancre.

2- pour ajouter vos applications préférées, vous les glissez ensuite dans la barre de docky.

3- si vous voulez un « dash » (présentation de tous vos logiciels en une page), allez dans Menu / Accessoire / et là glissez « liste des applications » sur docky. Dans « préférences » on peut le customiser en dash avec icônes, ou en menu (merci à Christophe C )

4- un petit truc est agaçant dans docky : il propose de fermer la session mais ne propose d’éteindre que par clic droit.

On règle çà avec gconf:
Installons gconf editor :

sudo apt-get install gconf-editor

là, dans /apps/docky-2/SessionManager/SessionManagerItem il suffit de régler le CurrentIndex à 2 pour avoir eteindre par défaut
Note: l’éditeur de configuration vous servira à d’autres petits réglages, faîtes juste bien attention !

Autre dock très chiadé :
* cairo dock un peu plus ardu à paramétrer, mais très complet.

..Enfin pour avoir un dock sur une très petite config, prensez à plank : http://doc.xubuntu-fr.org/plank

J – 5 –> petit bonus pour ceux qui veulent être dérangés par leur ordi, les sons systèmes dans Xubuntu :

sudo apt-get install gnome-session-canberra sox libsox-fmt-all

Puis dans le gestionnaire de paramètres – apparence – paramètres, cocher « activer les sons des événements ». Bon, là, rien de transcendant : juste un « pop » quand vous recevez un mail. Xubuntu est un système silencieux (pas plus mal et ne mange pas de ressources pour.. finalement pas grand chose)

J – 6 –>Si vous voulez vous amuser avec des screenlets

sudo apt-get install screenlets screenlets-pack-all

Il vous suffira ensuite d’aller dans accessoires – screenlets et de ..choisir ce qui vous intéress ou vous amuse. Chez moi, j’ai mis l’heure, la charge mémoire et.. un tux :

Capture d’écran_2015-03-26_12-18-55

J – 7 –>Si vous êtes gênés par des problèmes de tearing (synchronisation verticale) activez compton grâce à ce tuto de Sibe : http://forum.xubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=16657191#p16657191

J – 8 –>Pour avoir un réglage de son tout simple dans le tableau de bord :

sudo apt-get install xfce4-mixer

vous installera un greffon tout simple « mixer » à ajouter dans le tableau de bord.

J – 9 –>Pour régler la luminosité à la souris :

sudo apt-get install xbacklight xfce4-power-manager-plugins

même manip que ci-dessus pour avoir la luminosité sous la souris.

finalisation

K – 1 –> Bien sûr, penser à aller dans menu des applications – paramètres – gestionnaire de paramètres – prise en charge des langues et de mettre à jour (en oubliant pas de sélectionner le français qui ne l’est pas forcément) : certaines applis facétieuses oublient de se mettre en français smile

K – 2 –> Puis nettoyage classique :

sudo apt-get update
sudo apt-get dist-upgrade
sudo apt-get autoclean
sudo apt-get clean
sudo apt-get autoremove
sudo reboot

note : n’oubliez pas de faire un autoremove de temps en temps (après de grosses mises à jour) ça enlève les paquets devenus inutiles et ça libère de l’espace. Faute de le faire on peut finir par être bloqué et il est plus fastidieux de débloquer que de faire l’autoremove !

pour ceux qui sont tous seuls sur leur ordi

et veulent un démarrage direct sans login ni mot de passe (sauf si vous êtes sur Kubuntu) :

Jusque la 14.04.1 :

gksudo gedit  /etc/lightdm/lightdm.conf

A partir de la 14.04.2 pour Xubuntu :

gksudo gedit /etc/lightdm/lightdm.conf.d/10-xubuntu.conf

Là on met

[SeatDefaults]
autologin-guest=false
autologin-user=monnomd'utilisateur
autologin-user-timeout=0
autologin-session=lightdm-autologin
greeter-session=lightdm-gtk-greeter
user-session=xubuntu

En remplaçant monnomd’utilisateur par …. votre nom d’utilisateur !
..Et xubuntu par votre variante ( pour ubuntu ou lubuntu seulement changer le nom de la variante et surtout du /etc/lightdm/lightdm.conf.d/10-?ubuntu.conf)

L – 1 –>Touche finale : accélérer le chargement de certaines applis

sudo xdg-open /etc/hosts

Note : si cette commande ne donne rien, passez :

gksudo gedit  /etc/hosts

ce qui ouvre un fichier commençant par :

127.0.0.1 localhost
127.0.1.1 lenomdelamachine

Là, ajouter lenomdelamachine sur la première ligne :

127.0.0.1 localhost lenomdelamachine
127.0.1.1 lenomdelamachine

L – 2 –> améliorer la vélocité de votre ordi avec ulatency :

à prendre avec précaution : sur certaines configurations ça plante le système

sudo apt-get install ulatency ulatencyd

Et voilà ! Ayé, c’est fini ! Il y a tout et même plus pour un ordi optimisé.
Plus qu’à faire les mises à jour quand elles apparaissent et l’ordi sera parfait pour plusieurs années.

N’hésitez pas à laisser un petit commentaire ou un petit merci, Ça nous aide tous, ça permet d’améliorer le tuto et … ça fait plaisir

Si vous avez lu cette to do list en tant qu’invité sur le forum n’hésitez pas à vous inscrire directement sur le forum : c’est facile, gratuit et vous aurez des réponses à toutes vos questions (il n’y a pas de bête question et les gens mordent rarement ici ! wink )

Maintenant que vous avez vu comme moi que le terminal n’est pas si horrible, si vous vous en servez de temps en temps, pour savoir ce que vous faîtes et lavoir a bonne syntaxe, pensez à son manuel : man
Par exemple :

man man

man apt-get

Vous voilà désormais bien armés !

Bonus : maintenant que vous maîtrisez le terminal, amusez vous à passer

sudo lshw

 

en poursuivant la navigation sur perlimpinpin.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies