Le mâle viril domine la femelle maternelle : rencontré dans les pays latins et défendu dans les pays musulmans, la différence lié au sexe semble évidente, naturelle à l'homme. Dans le monde, les femmes défendent l'égalité des droits et des devoirs sans cesse remis en cause par la précarité, par l'intégrisme religieux, par la misogynie stigmatisant la femme.

Le mouvement féministe prend son véritable départ lors de la Révolution française en 1789 : la femme n'a pas encore le droit de vote car l'homme ne voit en elle que mère et épouse mais elle entre dans la vie de la république.

Le XXème siècle aurait pu voir naître l'Égalité Femme / Homme, mais l'homme s'accroche au pouvoir expression de sa virilité. Le mouvement intellectuel particulièrement celui de gauche aurait pu asseoir cette égalité Homme / Femme : de récentes réflexions misogynes amènent un renouveau du machisme politique.

En France, de nombreuses et récentes évolutions sociales parviennent à émanciper la femme : l'accès à l'éducation, l'accès au travail rémunéré, le droit de vote, le droit au divorce, le droit à l'avortement, le droit à la contraception, loi sur le harcèlement sexuel ...

Un exemple parmi d'autres : c'est seulement à partir de 1965 que la réforme des régimes matrimoniaux permettent aux femmes d'exercer un travail sans l'autorisation de leur mari et bénéficier des avantages sociaux.

  • Pourquoi les filles plus brillantes à l'école que les garçons deviennent-elles des femmes quasiment absentes des postes de pouvoir et de responsabilités décisionnelles ?
  • Le mouvement féministe peut-il éviter le corporatisme ?
  • Les hommes particulièrement politiques sont-ils prêts, aptes à moins de misogynie ?
  • L'homme est-il prêt à perdre quelques-uns de ses privilèges ?
  • Le XXIème siècle sera-t-il celui de la Femme ?
  • Qu'est-ce qui s'oppose encore à une réelle égalité, une réelle parité ?
  • Faut-il inventer un nouveau mot désignant l'être humain, tant les mots femmes et hommes sont définis l'un par rapport à l'autre ?
  • L'éducation particulièrement nationale n'a-t-elle pas un rôle déterminant à jouer ?
  • Notre société patriarcale basculerait-elle vers une société matriarcale (société non sexiste) ?
  • Les femmes sont-elles prêtes a s'assumer en tant que femme ?
  • Existe-t-il une différence entre un homme et une femme devant être marquée dans notre société ?

Égalité, j'écris ton nom ...

 

 

en poursuivant la navigation sur perlimpinpin.fr, vous acceptez l’utilisation de cookies